DJ's

DJ Jochen - Interview septembre 2011


Carrière / Résidences

Interview

Peux-tu te présenter brièvement pour les gens qui ne te connaitraient pas encore?
Jochen : Pour ceux qui me connaissent pas encore (et il y en a pas mal sans doute), je suis donc dj Jochen. Ma carrière a connu un vrai “élan” quand je suis devenu résident-dj à La Bush, et ça de 2003 à 2005 (juste après l’époque du légendaire dj George’S dans la grande salle). Suite à cette résidence à La Bush beaucoup d’occasions pour jouer des guest sets se sont présentées (Belfunk, Kokorico, H²O, Lagoa, Creamm, Extreme, Pulse Factory, Replay, Le Dimanche, etc…). Depuis 2010, je suis résident au chouette Medusa Concept à Avelgem avec mon frère musical Michael Forzza. Après un an et demi on peut dire qu’on a eu déjà quelques soirées legendaries!

Comment as-tu commencé à mixer?
Jochen : L’histoire typique et très clichée…Je sortais souvent et je commençais à experimenter avec le mixage des cassettes que j’essayais à synchronizer. Evidemment c’était pas toujours réussi. Peu de temps après, j’ai commence à acheter des vinyls, les pick-ups et ainsi ça a évolué. Malheureusement, mon premier set public était un échec total!

Quels sont les dj’s / producteurs qui ont influencé ta musique et ton style?
Jochen : Dans le passé les dj’s qui m’ont marqué sont principalement les dj’s belges connus d’autrefois : Phi-Phi, George’S, Marko, Yves Deruyter….leur style de mixer était supérieur!
Les producteurs qui m’ont inspiré et influencé dans le passé : Sultan (& the Greek), John Creamer & Stephane K, Oliver Lieb, Matthew Deekay,…
En ce moment, j’admire Robert Babicz, Carlo Lio, Mendo, Luciano, Shlomi Aber…la liste est longue…

Autrefois, dj Jochen était souvent lié à la musique progressive et trance de sa période comme resident à La Bush (2003-2005). Comment pouvez-vous decrire votre style et musique? Et comment avez-vous évolué ces dernières années en termes de musique et production?
Jochen : La musique se développe rapidement, et sans me réaliser je suis évolué en même temps de la musique progressive à la musique plus “tech house” avec occasionellement des influences de trance. Puisque le style progressive-trance (comme il existait il y a 10 ans) a diminué tranquillement, je suis commencé à investir dans les genres techno et techhouse, ce que je faisais déjà à l’époque “La Bush” en fait. Le trance a disparu et les “pumpy tunes” sont restés. Néanmoins, je trouve maintenant encore des tracks qui seraient classés comme progressive autrefois, mais curieusement ils sont classés chez le genre techno / techhouse en ce moment.

Qu’est-ce que La Bush a signifié pour vous et comment cette époque était particulière pour vous?
Jochen : La Bush a siginifié beaucoup pour moi! C’était un rêve qui devenait réalité…j’y sortais depuis des années comme fêtard (clubber) et puis tu es là derrière les platines…ça c’est “kicking” et “freaking” en même temps …Une experience unique!
En même temps, j’ai appris à connaitre le monde dur des boîtes et des dj’s, mais j’ai aussi vécu des moments exceptionnels qui me donnent encore des frissons quand je m’en souviens. La Bush m’a appris beaucoup à tant d’égards et de nombreuses domaines et facettes.

Quel est ton meilleur souvenir en tant que dj ? Quelle(s) soirée(s) ou club(s) tu n’oublieras jamais?
Jochen : Les fêtes “dungeon” à Spontin (Wallonie) étaient vraiment unique. Une soirée “Underground” dans un château medieval.
Ensuite, je me souviens encore quelques soirées extraordinaires à La Bush, Crazy Sunday, Pulse Factory, Belfunk et Medusa. A chaque fois, il y avait un sentiment extrême de satisfaction à cause de la prestation et les réactions du public.

Qu’est-ce que tu aimerais réaliser encore dans ta carrière et quels sont tes plans pour le futur ?
Jochen : J’aimerais jouer aux festivals à l’étranger…et aussi jouer un dj-set à I Love Techno ou Fuse.

Quels disques sont tes éternels favoris ? Peux-tu en citer 3 ?

Quel sont tes 5 disques favoris du moment?
Jochen : C’est très difficile à dire, car ça change chaque jour, mais il y a quand même quelques tracks qui sont apparus à la compilation des membres de club de Medusa qui passent souvent pendant mes sets.

En ce moment, tu es résident-dj du nouveau “Medusa Concept” à Avelgem depuis début 2010. Peux-tu décrire le concept et comment ça a commencé pour ceux qui ne connaitraient pas encore le concept? Peux-tu nous donner tes impressions sur ce club qui existe déjà plus d’un an? Qu’est-ce qui fait que tu es fidèle à ce concept depuis plus d’un an maintenant?
Jochen : Le concept “Medusa” est un concept qui est organisé 4-5 fois par année par Christophe Cooreman (aka Cocolabush) et ses 2 compagnons Michael Forzza et moi-même. Grâce à son experience de 7 années comme organisateur de soirées, il a établi le concept “Medusa” (en partie appuyant sur l’ancien Belfunk Concept) où la qualité est la clé. En plus, les fêtards sont toujours très bien soignés par une équipe exceptionelle (le personnel du bar, la sécurité, les hôtesses très sexy….). Faut pas attendre une kermesse de tubes, car pour ça on peut aller partout, même à son pub local. Attends plutôt un mix de tracks connus et inconnus de different genres house, mixé avec beaucoup de soin par Michael Forzza, Glenn D. et moi même, complété chaque fois par quelques guest dj’s dont Shlomi Aber (Israël, Be As One Rec, OVUM) était le plus célèbre jusqu’à maintenant.
Cette année on a 5 éditions…c’est-à-dire Coco’s Birthday, 1 Year Medusa with Shlomi Aber, Michael Forzza’s Birthday, Dj Jochen’s Birthday et l’édition retro en décembre.

Pour le projet “Medusa” tu joues toujours avec Michael Forzza et Glenn D.. Comment fonctionne cette cooperation?
Jochen : La coopération entre Michael et moi est parfaite. Nous nous connaissons depuis longtemps et nous savons ce qu’on peut attendre de l’un à l’autre. En plus, Glenn fait bien les lumières pendant nos sets. C’est une machine bien huilée :)

Depuis quelques années vous avez commence à produire de la musique…Comment se déroule cette nouvelle expérience jusqu’à maintenant?
Jochen : The sky is the limit…Pour moi, c’est plutôt un loisir qu’on peut pas comparer au “dj-ing”. C’est pas nécessairement parce que vous êtes un bon dj que vous êtes un producteur genial et vice versa…
Au moment, le succès est limité, mais je suis motive à atteindre quelque chose et de faire un vrai release d’un track.

Sur facebook, on pouvait déjà entendre un preview de ton nouveau “release”. Il est prévu un release officiel et comment s’appellera le track/vinyl?
Jochen : : Le track s’appelle “Window Shopper” et peut être écouté sur soundcloud!

http://soundcloud.com/jochenrobberecht-1/window-shopper-vers-i

Cette création est la première dont je suis vraiment content. Plus d’infos bientôt je dirais.

Vendredi soir, le 21 octobre, tu fêtes ton anniversaire pour la deuxième fois au Medusa en tant que résident-dj! Qu’est-ce que tu attends de la soirée et qu’est-ce qu’on peut attendre de vous cette soirée?
Jochen : J’attends au moins la même ambiance et le même nombre de visiteurs comme l’année passée. Je suis assisté par une foule de qualité dont Marko et Michael Forzza…2 dj’s qui ont établi une estime énorme dans le monde de dj’s et clubbing.
Moi, je ferai un set de 2 heures entre 2h et 4h avec des tubes “Medusa” de l’année courante, quelques nouveautés et avec de temps en temps un clin d’oeil au passé. Si la clientele est aussi festif que l’année passée, il deviendra une fête d’anniversaire mémorable. Je suis déjà impatient, vite le 21 octobre.


Merci Jochen pour cette interview et au 21 octobre à Medusa Avelgem pour une soirée d’anniversaire inoubliable !!