DJ’s

DJ H.S. - Interview novembre 2010


Carrière / Résidences

H.S. : J’ai commencé à mixer à la fin des années 80 dans une boïte Dance/généraliste à Halluin « Le Manhattan » pendant 1’an avec des soirées Acid House pour enchaîner dans des petits clubs sur Mouscron puis pour arriver en juin ´94 à Lagoa!
En radio j’ai eu un long parcours : Galaxie début ‘90 à ‘95, puis Contact Fm de 1995 à 2003, Top radio national de 2003 à 2007, Roc Fm/Metropolys de 2006 à 2010.


Interview

Comment avez-vous commencé à mixer?
H.S. : A l’âge de 15-16 ans dans ma chambre, un peu comme tout le monde! J’ai appris sur des platines Bst et Lenco et une petite table de mixage Power, je passais beaucoup de temps à ça et à mes 18 ans mes parents m’achètent ma première Sl 1200 mk2 (qui coûtait cher à l époque).
J’étais fan de nombreuses émissions funk sur des radios Belges et j’ai pris exemple en partie sur eux, d’ailleurs je faisais une émission de Rap/funk sur une petite radio de Tourcoing.

Quels dj’s / producteurs sont tes grandes exemples ou ont affectuée votre musique et style?
H.S. : Ils n’ont pas été mes exemples, mais j’ai une grande reconnaissance sur leurs longues carrières, il s’agit de Phi-Phi, George’S, Laurent Warin!
Un dj que j’ai toujours apprécié par ces talents est Jeff Mills.

Disons quelque chose de plus sur tes années à Lagoa, une époque mythique que vous avez partagé avec Frank Biazzi et des milliers de clubbers. Comment avez-vous vécu ces années?
H.S. : Ce fut un succès du tonerre, dont je me suis rendu compte longtemps après. Franck Biazzi est arrivé un an après mois pour collaborer et il y a eu une bonne concordence musicale entre lui et moi avec 2 styles différents en partie mais cela fonctionnait à merveille.
L’ambiance avec les clubbers étaient top, la convivialité était là chaque weekend.

Quelle est ta meilleure mémoire comme dj jusqu’à maintenant? Quelle(s) soirée(s) ou lieux tu n’oublieras jamais?
H.S. : Mon première anniversaire à Lagoa en 1995, un monde de fou (2ème record de l’histoire de Lagoa), puis de nombreuses soirées à themes (King Kong...).
Mon club preferé restera le « 55 » à Kuurne avec sa musique et son style unique!

Qu’est-ce que tu aimerais réaliser encore dans ta carrière et quels sont les plans pour le futur?
H.S. : Oh pour l’instant pas de vrais projets futurs, je me consacre en tant que gérant d’une discothèque à Cambrai (France).

Quels disques sont tes favoris éternels? Vous pouvez donner vos 3 préférés?

Si tu te trouveras sur une île déserte avec seulement un disque, quel serait ce disque?
H.S. : Ce ne serait pas un disque vinyl car avec le sable il serait vite abîmé LOL mais un album de TALKINGHEADS « remain in light », un groupe electro/pop/new wave des années ‘80.

Vous pouvez nous énumérer encore vos propres productions magnifiques et aussi les remixes que vous avez fait jusqu’à maintenant?
H.S. : Il y en a de trop LOL , tout est dans l’ordre sur mon Myspace :

Vendredi le 3 décembre vous jouerez pour la première fois au Medusa à Avelgem. Qu’est-ce que vous attendez de ce concept? Et qu’est-ce qu’on peut attendre de vous sur cette première edition retro de Medusa Concept?
H.S. : Déjà c’est un plaisir de jouer dans ce club que je connais de nom, je pense que ce sera une musique accessible sans jouer des titres trop hard et connus, mais cela dépend aussi de l’ambiance générale et de la clientèle.
J’ai l’impression que ce sera une soirée de qualité!!!!!!!!!!!!!

Merci Hervé pour cette interview et au 3 décembre au Medusa Avelgem pour une soirée Medusa inoubliable, légendaire et historique!!!